Infos sur le chlore

L’efficacité du chlore

Le chlore actif tue ou rend inactif de manière extrêmement fiable 99,9% des micro-organismes pathogènes présents dans l’eau et permet d’éviter sa recontamination* lorsqu’on laisse un chlore résiduel.

Le chlore est de loin le désinfectant le plus couramment utilisé au monde, selon le World Chlorine Council. Là où il a été largement adopté, le chlore a contribué à éradiquer les maladies d’origine hydrique telles que le choléra, la typhoïde et la dysenterie. Le chlore élimine également les myxobactéries, les moisissures et les algues qui se développent sur les parois des conduites d’eau et dans les citernes et autres réservoirs d’eau. 

Il convient de préciser que bien que la contamination bactériologique de l’eau soit responsable de la grande majorité des maladies hydriques, le chlore actif (ainsi que le chlore actif produit à l’aide des appareils WATA™) traite la contamination bactériologique de l’eau uniquement. Le chlore actif ne débarrasse pas une eau trouble des différents sédiments, éléments, matériaux, etc., qui la rendent trouble. Il ne traite pas non plus la contamination chimique d’une eau (par les métaux lourds, l’arsenic, le fluor, etc.).

* (OMS, 2004, Water treatment and pathogen control, IWA publishing, p. 44-50)

L’hypochlorite de sodium

Les appareils WATA™ permettent de produire localement un dérivé chloré nommé l’hypochlorite de sodium. L’hypochlorite de sodium est produit dans 85 pays, depuis la fin du XIXe siècle à nos jours, sa production est passée de 35 000 tonnes à 44 millions de tonnes. 

Alors que certains dérivés chlorés pour le traitement de l’eau sont dangereux, l’hypochlorite de sodium produit avec les WATA™ est moins corrosif. Son ingestion est certes désagréable, mais elle n’est pas dangereuse. La solution de chlore produite avec les WATA™ :
1/ est quatre fois moins concentrée en chlore que l’eau de javel.
2/ a un pH plus bas que l’eau de javel, elle est donc plus active et efficace en tant que désinfectant.

Pour un usage en flacons, nous recommandons toutefois la stabilisation du chlore par ajout de soude caustique.

Conservation et stabilisation

Un stockage correct est nécessaire pour garantir la stabilité dans le temps de la solution d’hypochlorite de sodium produite. 
Le concentré de chlore actif doit être stocké dans des récipients non métalliques, opaques et bien fermés. Les flacons doivent impérativement être conservés à l’abri de la lumière et dans un endroit le plus frais possible. Une température de stockage élevée diminue la stabilité de la solution, entraînant une perte de concentration et une décomposition accélérée du chlore actif en chlorates. A noter que le chlore se conservera mieux dans un récipient plein que dans un récipient à moitié vide, où il sera oxydé par l’air présent. 

Afin d’assurer une meilleure longévité de la solution d’hypochlorite de sodium, il faut éviter la présence d’impuretés métalliques dans les matières premières (l’eau et le sel) utilisés pour la production.

Durée de conservation de la solution produite avec les WATA™

L’hypochlorite de sodium produit avec les appareils WATA™ n’a pas une concentration en chlore actif stable dans le temps. Antenna recommande une utilisation de la solution 24 heures après sa production. 

Si vous souhaitez conserver votre solution de chlore plus longtemps, il est nécessaire de la stabiliser. 

Pour plus d’informations sur les procédures de stabilisation de l’hypochlorite de sodium et du contrôle de sa concentration, vous pouvez suivre une de nos formations spécifiques (plus d’informations ici).

  • Wata™
  • 2018/09/29