Questions / Réponses

L’appareil Wata™

Quels sont les appareils de la gamme WATA™ ?

Il existe 5 différents appareils WATA™ pour la production d’hypochlorite de sodium qui sont chacun destinés à un public et à une utilisation spécifique: le Mini-WATA™, le WATA-Standard™, le WATA-Plus™, le Midi-WATA™ et le Maxi-WATA™. 

Quel est le prix des appareils WATA™ et où puis-je les acheter ?

Pour obtenir un devis pour l’achat d’appareils WATA™, rendez-vous dans notre rubrique Commander.

Quels sont les avantages de l’utilisation des WATA™ pour la production locale de chlore ?

Quel est le principe de fonctionnement des appareils WATA™ ?

La technologie WATA™ repose sur un processus simple d’électrolyse qui transforme une solution d’eau salée en hypochlorite de sodium.

Quelles sources d’électricité peut-on utiliser pour faire fonctionner les appareils WATA™ ?

Plusieurs sources d’énergies peuvent être utilisées en fonction de l’appareil choisi : réseau électrique, batterie ou module solaire. Notre kit solaire se compose d’un panneau solaire et d’une batterie LiFePo4.

Quel est l’impact de l’instabilité du réseau électrique ?

Le courant instable peut entrainer une panne de l’alimentation électrique, il est important d’utiliser un régulateur de tension lorsque vous observez ces fluctuations de courant ou lorsque votre site de production est souvent sujet à des coupures de courant.

Quelle est la puissance électrique d’un appareil WATA™ ?

La puissance nominale des appareils WATA™ dépend du modèle utilisé : – Mini-WATA™ : 10 W – WATA-Standard™ : 48 W – WATA-Plus™ : 180 W – Midi-WATA™ : 430 W – Maxi-WATA™ : 720 W

Quelle est la durée de garantie d’un appareil WATA™ ?

Tous les appareils de la gamme WATA™ sont garantis pour une durée de 2 ans.

Quelle est la durée de vie des appareils de la gamme WATA™ ?

Si l’appareil est correctement entretenu, il a une durée de vie de 5 ans. A raison d’une production par jour, 5 productions par semaine.

Quelles sont les mesures d’entretien liées à l’utilisation des appareils de la gamme WATA™ ?

– L’alimentation électrique doit être placée dans l’idéal dans un local annexe à la salle de production, sinon le plus loin possible du récipient de production afin d’éviter les vapeurs de chlore très corrosives. Elle ne doit pas être posée au sol. – Les appareils doivent toujours être plongés dans la solution salée avant de les brancher sur l’alimentation électrique. – Les appareils doivent être rincés avec de l’eau propre après chaque utilisation.

Pourquoi et comment les appareils WATA™ doivent-ils être nettoyés ?

Des dépôts de calcaire se forment lors de la production, ceci réduit le rendement de l’appareil et réduit fortement sa durée de vie. Si après plusieurs utilisations vous voyez des traces blanches sur l’appareil, préparez une solution de 50 % de vinaigre et de 50 % d’eau propre. Laissez tremper l’appareil 24 heures et rincez-le ensuite à l’eau claire. Ne jamais frotter les plaques de titane.

Que faire lorsque la concentration de l’hypochlorite de sodium produit par mon appareil WATA™ est différente de 6 g/L ?

Dans ce cas, il suffit d’adapter la dilution de la solution d’hypochlorite de sodium pour l’utilisation désirée. Il existe pour cela des tables de dilution pour le traitement de l’eau ainsi que pour la désinfection.

Combien de litres d’eau de boisson peut-on traiter avec les appareils de la gamme WATA™ ?

La dilution usuelle est de 1 pour 4000, c’est-à-dire que 1 litre d’hypochlorite de sodium permet de traiter 4000 litres d’eau. Pour les différents appareils de la gamme WATA™ et en considérant une dilution usuelle, cela représente : 2000 litres pour une production avec le Mini-WATA™ 8000 litres pour une production avec le WATA-Standard™ 60’000 litres pour une production avec le WATA-Plus™ 120’000 litres pour une production avec le Midi-WATA™ 240’000 litres pour une production avec le Maxi-WATA™.

Combien coûte la production d’un litre de chlore avec les appareils de la gamme WATA™ ?

0,20$/L. (En considérant l’utilisation d’un kit WATA-Plus™ avec alimentation solaire).

Quelle est la durée de vie des réactifs WataTest™ et WataBlue™ ?

Sous réserve d’une bonne conservation, le réactif WataTest™ peut être utilisé durant 2 ans à partir de sa production. Le réactif WataBlue™ peut être utilisé durant 1 an à partir de sa date de production. Veuillez toujours vérifier la date de péremption notée sur les étiquettes du produit.

Quelles sont les limites d’utilisation des réactifs WataTest™ et WataBlue™ ?

– WataTest™ Plusieurs études de fiabilité ont été menées sur le réactif WataTest™ et il a été déterminé que celui-ci est fiable dans une fourchette de concentration entre 1 et 7 g/L de chlore actif avec une précision de 0,5 g/L. Le pH doit en outre être en-dessous de 11,4. Cela signifie que le réactif WataTest™ ne peut pas être utilisé directement pour une solution d’hypochlorite de sodium stabilisée (pH > 11,9). Dans ce cas, il faudra utiliser la méthode du titrage au thiosulfate. – WataBlue™ Il n’y a pas de restrictions d’utilisation particulières concernant le WataBlue™.

L’hypochlorite de sodium

Quelles sont les différentes utilisations possible de la solution chlorée produite par les appareils WATA™ ?

TRAITEMENT DE L’EAU A DOMICILE DANS LES MÉNAGES – Lavage des mains – Sols, latrines, douches – Lavage des légumes – Ustensiles de cuisine, table de travail DÉSINFECTION STRUCTURES SANITAIRES / HÔPITAUX – Lavage des mains – Désinfection des plaies (Dakin) – Nettoyage des sols et des latrines – Habits, linge de lit – Équipement de laboratoire Où : Les ménages, les communautés, les réseaux de distribution, les puits, les hôpitaux, les centres de santé, les prisons, les camps de réfugiés, les restaurants, etc. Voir les tableaux de dilution dans les manuels.

Pourquoi les chlorates doivent-ils être évités ?

A haute dose les chlorates sont potentiellement dangereux pour la santé. Lors de la production avec des appareils WATA™ la quantité de chlorate produite est largement en dessous des normes de l’OMS (200x en dessous après chloration de l’eau).

Qu’est-ce que la « solution d’hypochlorite de sodium » produite par les appareils WATA™ ?

L’hypochlorite de sodium est un dérivé chloré non corrosif qui permet de tuer ou d’inactiver une grande majorité des germes vivants. Cette solution peut être utilisée pour la chloration de l’eau de boisson ainsi que pour la désinfection. Cette solution est parfois appelée «solution de chlore actif» et sa concentration se base sur le nombre de gramme de chlore actif par litre. La concentration des solutions produites par les appareils WATA™ est de 6 grammes de chlore actif par litre de solution (6 g/L).

Quelle est la différence entre l’eau de javel et la solution produite par les appareils de la gamme WATA™ ?

La solution d’hypochlorite de sodium produite avec les WATA™ est moins corrosive que l’eau de javel. L’eau de javel a une concentration en chlore actif quatre fois plus élevée et un pH d’environ 11 -13 ; ce qui la rend plus brûlante que l’hypochlorite de sodium des WATA™. L’eau de javel ne peut pas être utilisée comme solution de Dakin alors qu’il est possible d’utiliser la solution de chlore des WATA™ pour cet usage. La solution d’hypochlorite de sodium produite avec les WATA™ est moins stable se conserve moins longtemps que l’eau de javel. Mais, vous avez la possibilité de la stabiliser de façon simple pour une utilisation de longue durée.

Quelle est la durée de vie de l’hypochlorite de sodium non stabilisée ?

La solution d’hypochlorite de sodium produite par les appareils WATA™ doit être utilisée dans les 24 heures suivant sa production. Pour une durée de conservation plus longue, une stabilisation avec de la soude est nécessaire.

Quelles sont les précautions à prendre pour une conservation optimale de la solution d’hypochlorite de sodium ?

La solution d’hypochlorite de sodium est instable, il est donc important de respecter la durée de vie du produit ainsi que des conditions strictes de stockage. L’hypochlorite de sodium produit par les appareils WATA™ doit être conservé dans un récipient opaque, non métallique, propre, étiqueté et bien fermé. Le récipient doit être placé dans un endroit frais, hors de portée des enfants. Ne pas l’exposer au soleil.

Comment peut-on tester la concentration de la solution d’hypochlorite de sodium produite par un appareil WATA™ ?

Le contrôle de la concentration de la solution d’hypochlorite de sodium produite par les appareils WATA™ est indispensable après chaque production. Pour cela, utiliser le réactif WataTest™ fourni avec tous les kits WATA™, ou de façon plus précise le titrage au thiosulfate de sodium.

En quoi consiste la chloration de l’eau avec l’hypochlorite de sodium ?

Il s’agit d’ajouter à une eau potentiellement contaminée une certaine dose de chlore actif afin de détruire tous les germes pathogènes. La dose à ajouter va dépendre de la qualité initiale de l’eau ainsi que de la concentration de l’hypochlorite de sodium à disposition (voir table de dilution). Il faut ensuite laisser le chlore actif agir environ 30 minutes après mélange puis tester la solution obtenue avec le réactif WataBlue™ pour mesurer la présence de chlore résiduel, critère de contrôle d’un traitement efficace de l’eau de boisson. Notez qu’il est essentiel de ne chlorer que les eaux claires. Si l’eau à traiter est trouble ou colorée, il est indispensable de la clarifier au préalable par filtration, sédimentation ou floculation. Veuillez vous référer au Guide de dilution.

Qu’est-ce que le chlore résiduel et pourquoi est-il important ?

Le chlore résiduel correspond à la concentration de chlore après le traitement de l’eau de boisson (temps de contact minimal : 30 minutes). La présence de chlore résiduel libre entre 0,5 et 1 mg/L permet d’attester que les bactéries ont été correctement tuées ou inactivées. De plus, le chlore résiduel présent dans l’eau de boisson maintient une marge de sécurité contre une nouvelle contamination par des micro- organismes pathogènes. Il est important que la chloration de l’eau de boisson se fasse sous la supervision d’une personne qualifiée. Pour tester le chlore résiduel, la fondation Antenna a développé un réactif simple et bon marché : le WataBlue™.

Quelle est l’efficacité de la chloration de l’eau de boisson ?

Le chlore permet de détruire efficacement la quasi-totalité des germes pathogènes. Il permet de lutter contre les diarrhées, les dysenteries, le choléra, la fièvre typhoïde, les salmonelloses et l’hépatite A. Par contre, il est inefficace contre les protozoaires et les kystes de certains vers (helminthes).

La chloration est-elle efficace contre les métaux lourds et autres polluants chimiques de l’eau ?

Non, le chlore actif est inefficace dans le cas d’une pollution chimique de l’eau (avec des métaux lourds, des pesticides, des médicaments,…).

Quel type d’eau peut-on traiter avec la solution d’hypochlorite de sodium produite par les appareils WATA™ ?

Il est important de ne chlorer que de l’eau de qualité suffisante : – L’eau à traiter doit impérativement être claire (non turbide, indice de turbidité maximum : 5 NTU). En cas d’eau boueuse, trouble ou colorée, il est impératif de la filtrer ou de la décanter au préalable. Veuillez vous référer au Chapitre 4 – Qualité de l’eau – du Manuel WATA™ – L’eau doit avoir un pH situé entre 6,5 et 8,5.

Qu’est-ce que la désinfection avec la solution d’hypochlorite de sodium WATA™ ?

La désinfection est un processus d’élimination des germes pathogènes, qui sert à stopper ou prévenir une infection par des micro-organismes. La désinfection peut être utilisée pour le nettoyage d’outils en tout genre, des pièces et surfaces sensibles (p.ex. latrines), de légumes, de lavage des mains ou des habits, etc. ATTENTION, la désinfection avec l’hypochlorite de sodium N’est PAS une stérilisation et ne permet donc pas, par exemple, de stériliser les instruments chirurgicaux.

La solution concentrée de chlore actif peut-elle être utilisée pour la stérilisation de matériel chirurgical ?

Non, en aucun cas.

Peut-on utiliser l’hypochlorite de sodium produite par les WATA™ comme eau de Dakin ?

Selon une étude menée par Antenna, la solution concentrée de chlore actif produite à l’aide des appareils WATA™ peut être utilisée comme eau de Dakin. Il suffit de l’utiliser sans dilution, en l’appliquant à l’aide d’une compresse propre sur la plaie à désinfecter. Du fait de la concentration légèrement plus élevée de la solution d’hypochlorite de sodium produite par un appareil WATA™ par rapport au Dakin classique (6 g/L au lieu de 5 g/L de concentration en chlore actif), le pouvoir antiseptique des solutions d’hypochlorite de sodium produites avec les appareils WATA™ est même plus important que celui obtenus avec les Dakins commerciaux.

Qu’est-ce que la stabilisation et à qui s’adresse-t-elle ?

L’hypochlorite de sodium produite par les appareils WATA™ est peu stable et doit être utilisée dans les 24 heures suivant la production, notamment à cause de son pH bas pour une conservation idéale. Il existe donc une procédure qui permet une conservation de l’hypochlorite de sodium produite avec les appareils WATA™ de 6 mois grâce à la basification de la solution avec de la soude caustique ( pH 11.8 – 12 ). Cette méthode, appelée «stabilisation» est surtout utilisée pour des programmes de mise en flacons du chlore. Elle est réservée aux personnes qualifiées pour travailler dans un laboratoire car implique l’utilisation de produits dangereux comme la soude caustique sans une acidification préalable. Attention, une fois l’hypochlorite de sodium stabilisée, le WataTest® ne peut plus être utilisé. Il faudra dans ce cas utiliser la méthode de titrage au thiosulfate.

Peut-on utiliser la solution d’hypochlorite de sodium directement après stabilisation ?

Oui.

Pourquoi le chlore stabilisé n’est-il pas utilisé pour la stérilisation des plaies ?

Le pH du chlore stabilisé est élevé, ce qui le rend irritant pour la peau.

Que faire avec les excès de solution d’hypochlorite de sodium ?

Avant tout, il est important de dimensionner correctement sa production afin d’éviter de produire de l’hypochlorite en excès. Si un excès est tout de même inévitable, il est recommandé de stabiliser la solution restante pour un usage ultérieur.

Comment puis-je faire disparaître le goût de chlore de mon eau de boisson ?

Il existe des produits qui permettent de neutraliser le goût du chlore dans l’eau de boisson. On peut par exemple utiliser du jus de citron ou du thiosulfate de sodium. Attention, en cas d’utilisation de ces produits, il faut noter que l’eau traitée ne possèdera plus de chlore résiduel et ne sera donc plus protégée contre des contaminations futures. Il faut donc absolument attendre le dernier moment avant de traiter l’eau de boisson avec ces produits.

Les risques

Y a-t-il des risques liés à l’utilisation des appareils WATA™ ?

Les appareils WATA™ sont alimentés par un courant électrique. Les précautions d’usage d’appareils électriques de façon générale sont aussi à respecter. Tous les appareils fonctionnent en basse tension, ce qui réduit fortement les risques d’électrocution liés à leur utilisation. La combinaison de gaz produits (chlore et hydrogène) peut-être explosive à haute concentration. Lors de l’utilisation de petits appareils ou d’un nombre restreint de gros appareils, le risque est faible. Pour des grosses installations ou des unités de production pour le flaconnage, une aération adaptée est nécessaire.

Comment se débarrasser de la solution d’hypochlorite de sodium ?

Compte tenu de sa forte capacité oxydante et antibactérienne, l’hypochlorite de sodium nuit fortement aux micro-organismes et à la flore aquatique une fois en contact avec ceux-ci. Il est important de neutraliser le chlore actif avec un agent de déchloration tel que le thiosulfate de sodium, le sulfite de sodium ou le métabisulfite de sodium avant de le jeter en grande quantité. Sa concentration en chlore résiduel doit être mesurée avant de déverser la solution, la valeur de chlore résiduel dans les eaux qui peut être déversé à l’égout doit être en accord avec le seuil toléré par les autorités locales.

  • Wata™
  • 2018/09/29